P7030067

Le Jardin d'Arsac est un -jardin de pays-, d’une grande unité reposante.

Beau jardin architecturé, de 7000m2.

Label Jardin remarquabe

Le jardin est le reflet de la campagne environnante de Haute-Corrèze: simple et apaisant.

Jardin privé de jardiniers amateurs passionnés, créé en 1985 et réalisé à quatre mains.

Des arbres anciens campaient là depuis longtemps: les mettre en valeur  s'est imposé, en faisant serpenter à leur pied de jolis chemins et en déroulant des tapis de plantes…Tout semble  naturel. C'est l'affaire, bien sûr, des plantes choisies et de celles qui se sont invitées, mais aussi au fait que le jardin reste ouvert sur la campagne. Le regard ne cesse de faire des allers-retours entre l'un et l'autre. Le petit chemin, l’esplanade, -vers les prés-,  le jardin corrézien, le jardin libre, le « massif central » , le jardin bleu-citron, le jardin ‘japonais’. En tout cas, c'est le naturel qui l'emporte !

P1010054

 

1986,  les débuts

 En 1986, après les travaux dans la maison d'habitation, nous passons aux travaux d’extérieur … Depuis plus d’une année, nous réfléchissons au cadre possible à donner à la maison. Nous oscillons entre l’idée d’un jardin très épuré et celle d’une forme de jardin plus varié, plus traditionnel. La forme épurée, avec des espaces vastes et verts sans fleurs, faits uniquement de jeux entre des masses végétales, nous tente …Néanmoins, par peur du manque de diversité, par crainte de lassitude, nous finirons par choisir une forme structurée en plusieurs parties, chaque zone pouvant avoir son identité propre et nous laissant l’occasion d’être créatifs dans des registres différents.

D’abord, nous prenons comme point de départ le grand saule marsault, c’est notre ‘bouquet’ focal, le point qui a déterminé tout le jardin …Nous créons ainsi le grand dessin général: un carré central, dessiné d’après les dimensions de la façade de la maison, et autour de cet espace carré, des espaces aux dessins plus ‘mous’. Le caractère de chaque zone n’est pas encore défini. Ce qui nous importe c’est la structure …Le reste, les fleurs, les arbustes, les sujets de déco nous paraissaient des détails d’ornementation, importants certes, mais que nous apporterions avec le temps.

Conscients de l’importance du carré central, nous le laissons en zone de gazon et il sert de terrain de jeux aux enfants. Nous commençons par travailler les zones autour (le portique des rosiers, le jardin de bruyères, l’allée anglaise…) Ce n’est qu’au départ des enfants de la maison que nous avons créé les carreaux et planté les pommiers du « massif central »

Nous faisons des erreurs dont nous ne nous vantons pas et que nous trainons encore ...Or, les erreurs de départ au jardin sont assez lourdes à rattraper par la suite  (des mauvais choix de végétaux, un emplacement mal calculé amènent bien des contrariétés pour soi, et entre les jardiniers :« ton »  genévrier m’embête, je vais lui faire sa fête ..."

Nous y passons à l'époque, une bonne partie des week-ends et de nos congés. Il nous faut néanmoins garder du temps pour les enfants car eux aussi poussent…et pour la maison.

 

Nouvelle image

                                                              assis ? plutôt rare !!!

C’est physique le jardinage !

Les débuts sont harassants et les résultats sont encore maigres. Mais nous sommes heureux de notre travail. Nous travaillons par tous les temps, quelquefois avec des tenues de ‘pêcheurs d’Islande’. Certains lundis, à la reprise de la semaine, tenir un stylo est un exercice difficile : les muscles des avant bras, des mains, ont du mal à saisir un si petit objet. A la remarque d’un collègue de travail qui me posait la question  «  tennis elbow ? » je répondais pour rire - Non « talus elbow » ! A cette époque là, le jardin n’était pas encore un loisir faisant la une des magazines et les affaires des jardineries.

 

Créativité et méthode

D’année en année, nous voyons les effets de nos travaux, ce qui nous incite à poursuivre. Notre cahier de jardin, tenu depuis le début, mentionne les travaux réalisés et les travaux à faire, mois par mois, et d’une année sur l’autre. Il y a tellement de choses à se rappeler que les notes sont indispensables : tel ou tel sujet à introduire ici ou là, ajouter une touche de blanc, ajouter un arbuste à feuilles persistantes juste à côté de cet autre arbuste à feuillage caduc etc … un peu comme un peintre, mais à la différence du peintre, les volontés et les gestes du jardinier doivent être programmés à terme, pour la bonne saison, voire projetés à plusieurs années, et dans les respect de la nature…sinon c’est l’échec.

 

2000, partage

Des amis, des parents nous rendent visite… ils nous disent leur plaisir à visiter le jardin ; ils nous exhortent à l’ouvrir à des visiteurs. Après des hésitations, nous ouvrons le jardin au public en Juin 2000,  pour la première fois. D’une seule journée d’ouverture à l’époque, nous sommes aujourd’hui à une ouverture toute l'année sur RDV

Au-delà, nous recevons sur rendez-vous des groupes de jardiniers, des groupes de patients encadrés par des soignants ou éducateurs, des personnes âgées, des scolaires… 

Nous sommes chaque fois heureux de recevoir des visiteurs au jardin, qu’ils soient experts ou débutants. Du -jardinage il en est toujours question mais pour nous c’est devenu à présent une -démarche, à savoir celle de jardiner bien sûr,  mais aussi de jardiner pour les autres.

 Nous donnons un peu, et nous recevons beaucoup. Un investissement bien loin du domaine pécuniaire. 

cache-cache au jardin d'Arsac 19

Label 'Jardin Remarquable" depuis 2013, renouvelé en 2018

Ce label d’État, attribué pour 5 ans renouvelable, répond à des critères d’exigence et de qualité sur la composition (organisation des espaces), l’intégration dans le site et la qualité des abords, les éléments remarquables (eau, fabriques, architectures végétales…), l’intérêt botanique, l’intérêt historique, l’accueil des publics et l’entretien dans le respect de la qualité environnementale. Il peut concerner des jardins petits ou étendus, historiques ou contemporains et de tous les styles. (non subventionné)

 

2008, dormir à Arsac 

Nos visiteurs ont découvert l’endroit et, gagnés par la paix du lieu, ils nous ont exprimé leur rêve de « dormir au jardin »…L’idée a –germé-…voyez les onglets  - chambres- gîte- 

                      «… Toujours la vie invente » Gilles Clément, écologiste, paysagiste, humaniste ...et voisin, en Creuse.

 

      "Promenade au jardin" 2020, de 14h au crépuscule, entrée libre

      - En juin: 6-7 juin « Rendez-vous aux jardins »

      - En septembre: 19-20 septembre  "Journées du Patrimoine"   

      - En dehors de ces dates, visite libre ou guidée sur rdv

P6010122      - Et puis, pour un évènement privé dans cet endroit paradisiaque ...Goûters d'anniversaire, tea-time, vins d'honneur, photos de mariage... 

       contactez-nous: 

tel 06 33 62 86 99

Accessible avec une petite assistance aux personnes en fauteuil  

P6260194 [Résolution de l'écran]                       P5170030__R_solution_de_l__cran_

  

               

 

 

à bientôt